• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Pour un réel verdissement de la PAC : repenser les SIE pour la biodiversité et les agriculteurs

Carte d'Europe
Mis à jour le 14/02/2018
Publié le 13/02/2018

Les Surfaces d’Intérêt Écologique (SIE) sont un des trois critères vivement critiqués du « paiement vert » de la dernière réforme de la PAC.

Une étude à l’échelle européenne a évalué conjointement l’efficacité écologique et la perception que les agriculteurs ont des différents types de SIE. Notre analyse comparée met en évidence un décalage entre l’objectif et la mise en œuvre du critère de verdissement basé sur les SIE car 1) les surfaces déclarées en SIE dépassent globalement le pourcentage minimum requis, et 2) les types de SIE les plus bénéfiques pour la biodiversité sont généralement les plus délaissés par les agriculteurs. Cette étude interdisciplinaire permet de fournir des recommandations pour la prochaine réforme de la PAC.

Par Clélia Sirami (Inra de Toulouse, SAD)