• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Une précision qu'il n'est pas nécessaire de tester, pour une fois

Publié le 03/05/2019
Mots-clés :

On lit dans Mazard, La cuisinière des cuisinières, Librairie nationale d’éducation et de récréation, p.17 :

« Sauce grand veneur. […] On a l’habitude d’ajouter à ces différentes sauces une pincée ou une cuillerée de farine ou de fécule de pomme de terre pour leur donner un peu plus de corps et de consistance, les faire paraître mieux liées, plus concentrées. Nous ne blâmons pas absolument cette manière de faire, elle est même souvent utile, mais à la condition d’en user très modérément ; les sauces trop épaisses ne sont point de bon goût, elles manquent d’élégance, si l’on peut s’exprimer ainsi ».

Oui, une sauce épaissie avec trop de farine est... épaisse, lourde. Je ne vous invite pas à faire l'expérience, pour une fois !