• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Les livres se recopient

Publié le 13/03/2019
Mots-clés :

On a vu précédemment de nombreuses précisions culinaires, à propos de l'emploi de la farine pour lier les roux. Ce que je montre, dans mon livre, Les précisions culinaires (Quae/Belin), c'est que les livres de cuisine se répètent.

Et j'en ai une confirmation ici :

1896 : Lucien Tendret, La table au pays de Brillat-Savarin, Lyon, 1986, Editions Horwarth, p.33, à propos des roux : « Il se forme une pâte qu’il faut travailler, faire cuire et délayer avec un liquide répandu en petite quantités à la fois.  [...] La farine déjà ancienne doit être seule employée, la nouvelle se relâche et la sauce, ni liée, ni consistante, reste longue et aqueuse ».

Nous avons vu cela bien des fois... sans que les faits soient établis !